Escales & excursions

    Recherche avancée
    1. Temple de Bulguksa et tombe du Cheval Volant

      • Escale : Ulsan
      • Durée : 5h30

      De toutes les anciennes civilisations, dynasties et empires, seules les racines culturelles de la Chine sont plus anciennes que celles de la Corée. Dès l’an 676 de notre ère, lorsque des villes comme Paris et Rome n'étaient encore que de simples villages en bois blottis le long de berges, la dynastie Silla de Corée, basée à Gyeongju, pouvait déjà se vanter de posséder une civilisation remarquablement avancée. Trois cents ans de domination Silla ont introduit en Corée le bouddhisme, l'imprimerie, le raffinement de la porcelaine ainsi qu'une langue écrite encore en usage aujourd'hui.

      Gyeongju a été désigné par l'Unesco comme l'un des dix sites historiques les plus importants du monde.

      Situé sur les pentes du mont Tohamsan, vous visiterez le temple de Bulguksa, un monument dû à la compétence architecturale et la profondeur de la foi bouddhiste des Silla. La plupart des structures en bois du temple ont été reconstruites au fil des siècles, mais ses ponts en pierre, ses escaliers et ses pagodes sont d'origine. Le temple, construit en 535 a été agrandi en 752.

      À une courte distance en autocar se trouve le parc Tumuli, qui abrite une impressionnante concentration de vingt tombes royales. Vous visiterez l'intérieur de la « tombe du cheval volant » et apprendrez comment ces tombes monumentales furent construites.

      Continuez votre journée avec la visite du musée national Gyeongju. Ce musée abrite de nombreux trésors culturels allant des couronnes en or aux artefacts bouddhistes et aux objets préhistoriques. À l’intérieur du musée, vous pourrez admirer la cloche divine du roi Songdok également appelée Emille Bell. Il s’agit d’une des plus grandes et résonnantes cloches d’Asie. Elle pèse plus de 25 tonnes et mesure 3,3 mètres de haut.   

       

      • Cette excursion comporte environ 2,5 km de marche sur un sol assez inégal avec quelques escaliers. Nous vous conseillons de prévoir des chaussures de marche confortables. La "tombe du cheval volant" est actuellement en rénovation mais la réouverture est prévue pour fin mai. Dans le cas où la réouverture serait retardée, plus de temps sera consacré à la promenade autour du parc Tumuli.

      80.00 €
    2. La grotte d’Akiyoshido

      • Escale : Moji, Kitakyushu 
      • Durée : 6h30

      Depuis le quai, un trajet d’une heure en autocar vous conduira en direction du nord-est vers Akiyoshi et son paysage karstique unique au Japon.

      Une fois sur place, vous visiterez la grotte d’Akiyoshido où vous pourrez admirer ses nombreuses stalactites. L’entrée de la grotte se situe au sud du plateau. Ouverte vers l’est, l’entrée mesure 24 mètres de haut sur 8 mètres de large. À l’intérieur, la grotte fait 60 mètres de large en moyenne et 150 mètres au maximum. La hauteur moyenne de son plafond est de 30 mètres, culminant à 80 mètres. Sa longueur totale est estimée à 10 km, toutefois vous ne parcourrez pas plus d’un kilomètre à l’intérieur de la grotte.

      En sortant de la grotte, vous pourrez observer le très beau plateau d’Akiyoshidai, le plus grand plateau karstique du Japon, couvrant près de 130 kilomètres carrés. Le composant principal de la roche calcaire du plateau est le carbonate de calcium, que l’eau de pluie chargée en dioxyde de carbone dissout petit à petit, creusant des cavités sur son passage. Jusqu’à présent, 420 grottes ont été découvertes au total. Un rapide trajet vous mènera ensuite jusqu’à l’écomusée d’Akiyoshi, où vous pourrez découvrir comment le plateau s’est formé.

      Le déjeuner sera ensuite servi dans un restaurant japonais local.

      À l’issue du déjeuner, vous participerez à un court apprentissage de la technique d'emballage appelée « furoshiki ». Le furoshiki est un tissu japonais utilisé traditionnellement pour transporter des cadeaux, des vêtements et d'autres objets. Comme il peut être utilisé à de multiples fins et remplacer les sacs en plastique, le furoshiki est considéré comme très respectueux de l'environnement. Vous aurez le plaisir d'apprendre à utiliser ce tissu traditionnel.

      Enfin, vous rejoindrez votre autocar pour regagner votre navire.

       

      • La température intérieure de la grotte est d’environ 17 °C, nous vous conseillons de prévoir un vêtement chaud adapté. Cette excursion comporte un kilomètre de marche dans la grotte, avec une quarantaine de marches. Prévoyez des chaussures de marche confortables.

      145.00 €
    3. Bouddhas de pierre et « sources de l’enfer »

      • Escale : Beppu, Oita
      • Durée : 4h30

      Depuis le quai, votre autocar vous conduira jusqu’aux bouddhas de pierre d'Usuki, à une heure de trajet. Ces représentations du Bouddha ont été sculptées dans la pierre entre l'époque de Heian (794-1192) et celle de Kamakura (1192-1333). Composé de cinquante-neuf statues, l'ensemble a été élevé au rang de « Trésor national » après avoir subi d'importantes restaurations. Ne manquez pas d’admirer le Dainichi Nyorai, l'un des chefs-d’œuvre de la sculpture sur pierre au Japon.

      Vous reprendrez ensuite votre autocar pour rejoindre les sources chaudes de Jigoku. Jigoku signifie « enfer » en japonais, et il y a sept spectaculaires sources chaudes à Beppu. Vous visiterez trois des quatre décrites ci-dessous situées à une courte distance les unes des autres :

      • Umi Jigoku (l’enfer marin) est une mare d’eau bouillante de couleur bleue, et les « œufs onsen » qu’on y fait cuire sont très populaires.
      • Kamado Jigoku (l’enfer de la marmite) est constitué de plusieurs mares d’eau bouillante gardées par la statue d’un démon cuisinier de couleur criarde.
      • Oniishibozu Jigoku (l’enfer du moine au crâne rasé) est une mare d’où jaillissent des bulles de boue grise.
      • Chinoike Jigoku (l’enfer de la mare de sang) est une mare d’eau bouillante rouge, la plus photogénique des sources de l’enfer.

      Bien que les eaux de ces sources si particulières possèdent des vertus favorisant le bien-être, il n’est pas possible de s’y baigner, étant donné que les températures y dépassent les 100 °C : cet endroit ne s’appelle pas « enfer » sans raison. Vous pourrez néanmoins admirer à loisir chacune de ces sources, et peut-être faire l’achat de savons ou de sels produits sur place, et que l’on retrouve dans les boutiques bio du monde entier.

      • Il faut monter une pente d'environ 80 m de long pour atteindre les bouddhas de pierre.

      95.00 €
    4. Le meilleur de Takamatsu

      • Escale : Takamatsu
      • Durée : 7h30

      Depuis le quai, votre autocar vous conduira au jardin Ritsurin. Considéré comme l'un des plus beaux jardins du Japon, le parc Ritsurin est un bien du patrimoine culturel de renommée mondiale qui englobe 74 hectares et comprend six étangs, quinze ponts et treize collines au cœur d'un parc d'une grande variété. Le parc de la période d’Edo dont la construction a duré plus de cent ans est un site panoramique d'une beauté particulière, d'où l'on peut jouir de plus de soixante points de vue distincts vers tout le parc. Le nom « Ritsurin » signifie « bois de châtaigniers » et témoigne que l'ensemble de la zone du parc était autrefois couvert de châtaigniers.

      Vous atteindrez ensuite Shikokumura, un village composé de maisons traditionnelles folkloriques japonaises, incarnant l'ancien style de vie japonais et toute la nostalgie d'une époque. Au pied de la colline Yashima se trouve un très beau village-musée constitué d'anciens bâtiments rapatriés de toute l'île de Shikoku ainsi que des îles voisines. Vingt-sept maisons sont dispersées à travers une vaste forêt et l'on peut y admirer un théâtre kabuki, une maison où l'on fabrique du sucre, une où l'on raffine du sel et une où l'on confectionne du papier.

      Vous vous dirigerez ensuite vers l'Udon school de Nakano. Une fois sur place, vous aurez le privilège de préparer vos propres nouilles udon, une variété de nouilles pour laquelle cette région est réputée dans tout le Japon. Après avoir confectionné vos nouilles udon, vous pourrez les déguster en guise de déjeuner. Vous profiterez également de temps libre pour vos achats dans le magasin attenant. Cette halte sera une excellente occasion de vous initier à la gastronomie locale.

      Votre dernière visite de la journée vous conduira à un centre de bonsaïs, où vous serez émerveillé par la multitude de ces véritables chefs-d’œuvre d’une forme d'art qui valorise le travail des arbres en pot.

      Après votre visite du jardin de bonsaïs, vous rejoindrez votre autocar pour regagner le port et votre navire.

      • Cette excursion comporte environ 1,5 km de marche sur un sol généralement plat. La visite de Shikokumura comporte 200 marches, terrain inégale et chemins pentus. Cette excursion n’est pas recommandée aux personnes ayant des soucis de mobilité. Nous vous conseillons de prévoir des chaussures de marche confortables.

      135.00 €
    5. Ville mythologique d'Izumo

      • Escale : Sakaiminato
      • Durée : 9h30

      Depuis le quai, votre autocar vous conduira jusqu’au sanctuaire d’Izumo Taisha (visite extérieure). C’est l’un des plus anciens temples du Japon, qui pendant de nombreux siècles était la plus grande structure en bois du pays.

      L’édifice actuel s’élève à 25 mètres de hauteur, soit la moitié de sa taille d’origine. La salle principale est dédiée à la divinité shinto Okuninushi-no-Mikoto, un dieu associé à l’amour et au bonheur. Le sanctuaire abrite de nombreux objets anciens et en particulier des épées, dont la fabrication est un des principaux artisanats de la région. Son entrée est ornée d’une énorme corde cérémonielle en paille tressée, mesurant 8 mètres de long et pesant une tonne et demie. Le style architectural du sanctuaire est le plus ancien du Japon.

      Vous visiterez ensuite le musée Shimane de l’ancien Izumo, qui propose une vision de la culture particulière qui s’est développée au fil des générations à Izumo. Le musée fut créé pour initier les visiteurs à cette histoire et cette culture vraiment uniques. On peut y voir des reconstitutions présentant des tumulus, la fabrication des perles d’Izumo, la mine d’argent d’Iwami Ginzan et le processus de fabrication du fer. Vous découvrirez également une partie de l’histoire ancienne d’Izumo en observant une coupe d’arbre fossilisé et la réplique d’une pièce d’argent de la mine d’Iwami Ginzan.

      Après un déjeuner traditionnel japonais, vous visiterez le musée d’art Adachi qui combine de superbes jardins japonais avec une collection exceptionnelle de peintures modernes. Mais le musée est surtout célèbre pour son magnifique jardin, qui fut classé à la première place pour la neuvième année consécutive par le magazine Sukiay Living en 2011. La collection permanente du musée regroupe quant à elle 1 300 tableaux parmi les plus prisés depuis l’ère Meiji. Le peintre Taikan Yokoyama, connu pour son harmonisation entre les styles occidental et japonais, est l’artiste le plus en vue de la collection. Depuis les fenêtres du musée, le jardin extérieur ressemble également à un superbe tableau.

       

      • Cette excursion comprend environ 2 km de marche et quelques escaliers. Nous vous conseillons de prévoir des chaussures de marche confortables.

      175.00 €
    6. Jardin Ritsurin et folklore

      • Escale : Takamatsu
      • Durée : 3h30

      Depuis le quai, votre autocar vous conduira au jardin Ritsurin. Considéré comme l'un des plus beaux jardins du Japon, le parc Ritsurin est un bien du patrimoine culturel de renommée mondiale qui englobe 74 hectares et comprend six étangs, quinze ponts et treize collines au cœur d'un parc d'une grande variété. Le parc de la période d’Edo dont la construction a duré plus de cent ans est un site panoramique d'une beauté particulière, d'où l'on peut jouir de plus de soixante points de vue distincts vers tout le parc. Le nom « Ritsurin » signifie « bois de châtaigniers » et témoigne que l'ensemble de la zone du parc était autrefois couvert de châtaigniers.

      Avant de quitter ce jardin, dégustez une tasse de thé accompagnée d’une pâtisserie locale.

      Vous atteindrez ensuite Shikokumura, un village composé de maisons traditionnelles folkloriques japonaises, incarnant l'ancien style de vie japonais et toute la nostalgie d'une époque. Au pied de la colline Yashima se trouve un très beau village-musée constitué d'anciens bâtiments rapatriés de toute l'île de Shikoku ainsi que des îles voisines. Vingt-sept maisons sont dispersées à travers une vaste forêt et l'on peut y admirer un théâtre kabuki, une maison où l'on fabrique du sucre, une où l'on raffine du sel et une où l'on confectionne du papier.

      • Cette excursion comporte environ 1,2 km de marche sur un sol majoritairement plat. La visite de Shikokumura comporte 200 marches, un terrain inégal et des chemins pentus. Cette excursion n’est pas recommandée aux personnes ayant des soucis de mobilité. Nous vous conseillons de prévoir des chaussures de marche confortables. Afin d'assister à la cérémonie du thé, vous serez invité à vous déchausser et à vous asseoir sur un tatami.

      90.00 €
    7. Kanazawa & la cérémonie du thé

      • Escale : Kanazawa
      • Durée : 8h00

      Depuis le quai, votre autocar vous conduira vers l’un des trois plus beaux jardins du Japon, le jardin Kenroku, que vous atteindrez après 30 minutes de trajet.

      Le jardin Kenroku était à l’origine un jardin privé jouxtant le château de Kanazawa. La famille Maeda qui y régnait alors aménagea progressivement le jardin depuis les années 1620 jusque vers 1840. Ce jardin paysager conçu pour la promenade s'étend sur 100 000 m² avec à son centre l'étang de Kasumigaike. Des collines, des ruisseaux, de petits étangs et des chutes d’eau apportent à ce jardin une grande variété d’agréments. En automne, les zelkovas et les érables prennent de superbes couleurs à partir de la mi-octobre.

      Vous visiterez ensuite la maison de thé de Gyokusen-en, située dans le parc du château de Kanazawa proche de Kenrokuren. La maison donne sur le jardin Gyokusen-en et offre aux visiteurs une vue imprenable sur celui-ci. Lors de la période d’Edo, c’est ici que vivaient les responsables de l’entretien du jardin. Vous aurez l’occasion d’y assister à une cérémonie du thé traditionnelle.

      Après cette agréable pause, vous visiterez la résidence des samouraïs Nomura. De génération en génération, les membres de cette famille occupèrent successivement des postes importants au service de la famille Maeda. La maison possède un plafond à caissons fait entièrement en cyprès japonais, et elle est décorée de fusuma-e, des peintures sur panneaux de porte coulissante réalisées par le peintre personnel de la famille Maeda. Le jardin intérieur de la résidence abrite un laurier japonais vieux de plus de 400 ans ainsi qu’un cours d'eau sinueux entouré de roches anciennes aux formes étranges. S’y promener ramène facilement les visiteurs au temps des samouraïs.

      Après avoir déjeuné dans un restaurant local, vous explorerez le quartier bien préservé d’Higashi Chaya-gai où vivaient les geishas. Aujourd’hui, la plupart des restaurants privés et des maisons de thé historiques ont été transformés en cafés-restaurants bordant ce quartier chic très commerçant. Certaines anciennes maisons de thé sont encore ouvertes au public, comme celle de Kaika-ro riche de 170 ans de tradition, qui a conservé ses anciennes façades d’un rouge éclatant et a rénové son intérieur avec une décoration moderne. Pour finir, vous rendrez visite au four de potier Kutani en activité depuis 1870. En plus de découvrir les œuvres présentées dans la salle d’exposition, vous pourrez également observer l’ensemble du processus de fabrication de la poterie Kutani.

      • Cette excursion comporte environ 2 km de marche modérée avec des haltes. Nous vous conseillons de prévoir des chaussures de marche confortables et de vous protéger du soleil. Dans le respect des coutumes locales, il faudra retirer vos chaussures (vous pourrez garder vos chaussettes) pour la cérémonie du thé, pour visiter la résidence des Nomura et la maison de geishas. Pour la cérémonie du thé, vous serez assis sur des tatamis posés sur le sol. La boutique accepte uniquement les cartes de crédit ou les yens.

      180.00 €
    8. Traditions & artisanat

      • Escale : Kanazawa
      • Durée : 4h30

      Jusqu'en 1846, la ville de Kanazawa fut gouvernée par les seigneurs Maeda pendant trois siècles. L'or qui faisait la richesse de la ville leur apporta le faste mais les contraint à s'isoler du gouvernement de Tokogawa et du reste du Japon. Ceci les poussa à décorer la ville avec de magnifiques sanctuaires shintos et des parcs, ainsi qu’un théâtre Nô. Leurs goûts raffinés requirent le travail d'un grand nombre d'artisans et d'artistes qui rendirent célèbre cette ville fortifiée. La production de feuilles d'or et les arts décoratifs, la poterie, les jardins et les représentations de théâtre Nô sont parmi les principaux attraits touristiques de la ville.

      Vous vous rendrez d'abord au marché d'Omicho Ichiba. Ce marché a toujours été d’une importance majeure pour les habitants de Kanazawa, en fournissant la nourriture des seigneurs féodaux comme des simples citoyens pendant plus de 270 ans. Dans les 200 boutiques qui bordent d'étroites ruelles, on trouve des poissons provenant de la mer du Japon, des légumes locaux, des fruits, des légumes marinés, des aliments frits, des sucreries, des fleurs, des vêtements et toutes sortes de marchandises. Les produits de la mer y sont incroyablement frais et bon marché pendant la saison.

      Vous visiterez ensuite le quartier d'Higashichaya (parfois surnommé le « quartier des geishas »), qui a su préserver son architecture féodale avec ses maisons en bois ouvragées, ses ruelles étroites et sinueuses, et qui lui ont valu d'être classé « Secteur de constructions traditionnelles important ». Aujourd'hui, les restaurants privés et les maisons de thé historiques ont été reconvertis en cafés-restaurants bordant ce quartier chic et commerçant. Certaines des maisons de thé les plus anciennes sont encore ouvertes au public (visite non inclue).

      À Kanazawa, l'artisanat de la feuille d'or est l'une des industries les plus importantes, et produit 99 % des feuilles d'or utilisées au Japon pour réparer les autels bouddhistes, pour la laque, le textile et les articles Kutani-yaki. Vous visiterez un atelier où vous pourrez observer le travail de la feuille d'or.

      • Cette excursion comporte environ 2 km de marche modérée et de position statique. Nous vous conseillons de prévoir des chaussures de marche confortables.

      90.00 €
    9. Traditions et artisanat de Shirakawago & Gokayama

      • Escale : Kanazawa
      • Durée : 8h00

      Au cours de cette excursion d'une journée entière, vous découvrirez les merveilleuses traditions et l'artisanat de Shirakawago et Gokayama.

      Depuis le quai, votre autocar vous conduira à Shirakawago, situé à une heure et demie de trajet. Les fermes de Shirakawago aux toits de chaume pentus ont été inscrites sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco en 1995. Ce style de toiture est appelé gassho-zukuri qui signifie « mains jointes en prière », à cause de la similitude d’aspect. Les fortes chutes de neige qui recouvrent ce village des gorges de la rivière Shogawa ont poussé ses habitants à construire leurs fermes avec des toitures inclinées à 60 degrés. Les fermes sont toutes orientées le long d'un axe nord-sud, de façon à ce que les deux pentes des toits reçoivent également la lumière du soleil et que la neige fonde uniformément.

      Vous visiterez ensuite la résidence de la famille Wada, un précieux exemple de demeure du style gassho-zukuri, datant du début de la période d’Edo.

      Après avoir dégusté un déjeuner japonais dans un restaurant local, vous apprendrez à Gokayama comment l'on fabrique le papier japonais washi. Ce nom désigne un type de papier qui a vu le jour au Japon : le mot washi vient de wa (« japonais ») et de shi (« papier »). Ce terme est utilisé pour décrire le papier fait à la main de manière traditionnelle, confectionné en utilisant des fibres particulières appelées ganpimitsumata et kōzo, provenant d’arbustes ou d’arbres comme le mûrier à papier. Il peut également être fabriqué à partir de bambou, de chanvre, de riz ou de blé. Le washi est l'un des objets classés au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Ce papier est généralement plus résistant que le papier ordinaire fabriqué à partir de pâte de bois, et il est utilisé dans de nombreux arts traditionnels. On l'emploie ainsi pour l'origami, le shodo et l'ukiyo-e. Le washi est aussi utilisé pour fabriquer divers produits de consommation courante comme des vêtements, des articles ménagers, des jouets ainsi que des habits et des objets rituels pour les prêtres shintoïstes et des statues de Bouddha.

      • Cette excursion comporte environ 1,2 km de marche modérée et de station debout. Nous vous conseillons de prévoir des chaussures de marche confortables.

      180.00 €
    10. Château de Kokura & Shimonoseki

      • Escale : Moji, Kitakyushu 
      • Durée : 4h00

      Depuis le quai, votre autocar vous conduira après 30 minutes de trajet au château de Kokura et son jardin. Vous profiterez de la vue panoramique offerte depuis le dernier étage du château. Le jardin est de style « Chisen Kaiyushiki » et l'on peut y apprécier une grande variété de paysages en marchant autour de son étang.

      Au cœur de ce jardin, vous prendrez part à un court apprentissage de la technique d'emballage appelée « furoshiki ». Le furoshiki est un tissu japonais utilisé traditionnellement pour transporter des cadeaux, des vêtements et d'autres objets. Comme il peut être utilisé à de multiples fins et remplacer les sacs en plastique, le furoshiki est considéré comme un moyen de respecter l'environnement. Vous aurez ainsi l’occasion d'apprendre à utiliser ce tissu traditionnel.

      Après cet agréable moment passé dans le jardin, vous vous arrêterez dans un atelier de kokura-ori. Le kokura-ori est un textile de coton caractérisé par ses motifs rayés et sa résistance. L'histoire de cette toile remonte au XVIIsiècle. Si vous le souhaitez, vous pourrez aussi acheter votre étoffe kokura-ori préférée.

      Puis vous vous rendrez au pont Kanmon, un des plus longs d'Asie avec ses 1 068 m de long. Il relie l'île de Kyushu avec l'île de Honshu, le quartier de Moji dans la ville de Kitakyushu et la ville de Shimonoseki. Afin de laisser passer les navires de grandes dimensions sous le pont, la poutre du pont a été construite de façon à se retrouver placée à 61 mètres au-dessus de la surface de la mer à marée haute. Un arrêt photo est prévu au parc Momosusogawa, d’où vous pourrez observer ce détroit.

      Vous vous rendrez ensuite au marché de Karato. Les visiteurs peuvent y acheter différents types de poissons pêchés ou élevés par les pêcheurs locaux. Ce marché est réputé pour ses poissons-globes, ses pagres et ses limandes à queue jaune. Vous pourrez y déguster la spécialité locale à base de poisson-globe.

      À l'issue de cette visite, vous rejoindrez votre autocar pour regagner votre navire.

      • Cette excursion implique environ 1,5 km de marche sur un sol plat.

       

      85.00 €
    Besoin d'informations ?