Ultima Thulé, L'Everest horizontal

17 jours / 16 nuits
    Expédition
    Inédit
    Ultima Thulé, L'Everest horizontal

    Croisière Grand Nord et Arctique

    du 21 août 2017 au 6 septembre 2017
    17 jours / 16 nuits

    Port de départ : Kangerlussuaq
    Port d'arrivée : Kangerlussuaq

    Navire : LE SOLEAL

    • Ref : S210817

    Découvrez un nouvel itinéraire PONANT au cœur de l’Ultima Thulé, étape mythique des amoureux des régions polaires.

    Depuis Kangerlussuaq, embarquez à bord du Soléal pour une croisière d’expédition de 17 jours aux confins de la planète.

    De la calotte glaciaire à la banquise, en passant par les glaciers, les icebergs et le brash, vous naviguerez au cœur des plus gros producteurs de glace de l’hémisphère Nord.

    Vous rejoindrez l’île de Skraeling, le point le plus au nord jamais atteint par les Vikings, et retournerez sur la trace de la célèbre expédition américaine d’Adolphus GREELY.

    Des montagnes adoucies par les glaciers de la côte ouest du Groenland aux montagnes escarpées de la cordillère Arctique, en passant par la toundra du haut Arctique de Thulé, vous naviguerez parmi les paysages les plus grandioses des régions polaires.

    Ours polaires, bœufs musqués et peut-être loups blancs : vous irez à la rencontre d’une faune incroyablement riche.

    • Parka offerte Parka offerte
    • Naturalistes Naturalistes
    • Location de bottes offerte Location de bottes offerte
    Voir la carte

    Temps forts

    • Sorties et débarquements en Zodiac® avec une équipe de guides-naturalistes expérimentés.
    • Visite de villages traditionnels et rencontres avec le peuple inuit.
    • Découverte de la baie de Disko, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, à la rencontre des plus gros icebergs de l’hémisphère Nord.
    • Les paysages : fjords, glaciers, icebergs irisés, toundra sauvage, sommets alpins, falaises escarpées, calottes polaires.
    • La faune : ours polaires, baleines à bosse, sternes arctiques, loups, belugas, caribous, phoques barbus, orques.

    • program-355804
    • program-355805
    • program-4774816
    • program-4774908

    Cabines & Suites

      Retour

      Aucune cabine n'est actuellement disponible à la réservation. Nous vous invitons à contacter nos conseillers croisières pour en savoir plus.

      LE SOLEAL

      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL
      • LE SOLEAL

      LE SOLEAL

      Conçu en 2013 et fidèle à l’esprit Ponant, Le Soléal, comme ses sisterships, incarne cette atmosphère unique, subtile alliance de luxe, d’intimité et de bien-être, qui fait la signature de la compagnie. Ses lignes extérieures et intérieures, tout en sobriété et raffinement, ainsi que sa taille intimiste (132 cabines et suites seulement) en font un yacht rare et innovant sur le marché des navires de croisières.

      Décoration intérieure

      Formes fluides, gamme chromatique toute en douceur, alliant le bois naturel, les gris et les blancs : Le Soléal rappelle les codes du nautisme, tout en apportant une touche de sophistication.

      Escales & excursions

      21 août 2017 – Sisimiut

      Kangerlussuaq

      Embarquement 21/08/2017 de 16H00 à 17H00 . Départ 21/08/2017 à 18H00 .

      De 1941 à 1992, la ville de Kangerlussuaq, au Groenland, abritait une base militaire américaine. Son aéroport international en fait aujourd’hui un lieu de transit pour les voyageurs en quête d’aventure dans le Grand Nord. Située au nord du cercle polaire Arctique, cette ville est en effet le point de départ de magnifiques découvertes au cœur d’une nature sauvage. À quelques dizaines de kilomètres de là, il est en effet possible d’approcher la calotte glaciaire groenlandaise, la plus vaste formation de glace dans l'hémisphère Nord. Depuis Kangerlussuaq, admirez également les superbes paysages de toundra aux couleurs automnales, où lièvres arctiques, bœufs musqués, renards polaires, rennes, faucons et aigles ont élu domicile. 

      22 août 2017 – Sisimiut

      22 août 2017 – Sisimiut

      Arrivée 22/08/2017. Départ 22/08/2017.

      Durant votre croisière, nous vous proposons de découvrir Sisimiut, petite bourgade groenlandaise blottie au pied d’un grand rocher, au nord du cercle polaire Arctique. Deuxième ville du Groenland, Sisimiut possède un paysage très diversifié qui invite à de superbes promenades. Ici, les maisons colorées montées sur pilotis se disséminent çà et là dans un paysage vallonné, tandis que le petit port de pêche vous ouvre les portes d’un monde glacé. Le centre-ville accueille de nombreux bâtiments historiques ainsi qu’une petite église et un musée, retraçant l’histoire du peuple inuit. Lors de votre escale, c’est dans une ambiance typiquement arctique que vous partirez à la rencontre de ses habitants et de leurs chiens de traîneau. 

      23 août 2017 – Qikiqtarjuaq (Nunavut)

      23 août 2017 – Qikiqtarjuaq (Nunavut)

      Arrivée 23/08/2017. Départ 23/08/2017.

      Sur la côte est de la Terre de Baffin se trouve le petit hameau de Qikiqtarjuaq, au cœur du territoire Nunavut. Bordée par le détroit de Davis, l’île de Qikiqtarjuaq, anciennement connue sous le nom d’île Broughton, est marquée par l’histoire de la chasse à la baleine. Durant le XIXe siècle, les baleiniers européens sillonnèrent la région et établirent des échanges avec les Inuits. Plus tard, l’installation d’un poste militaire et d’une piste d’atterrissage facilita l’accès à cette partie du globe. Située tout près du parc national Auyuittuq, Qikiqtarjuaq offre de très beaux paysages de montagnes, de collines et de glace et abrite de nombreux animaux emblématiques de la faune arctique : baleines, phoques, morses, narvals et ours polaires.

      23 août 2017 – Kivitoo

      23 août 2017 – Kivitoo

      Arrivée 23/08/2017. Départ 23/08/2017.

      Situé sur la côte est de l’île de Baffin, au Nunavut, Kivitoo est un endroit à la fois calme et troublant que vous feront découvrir vos guides-naturalistes. Cet ancien campement inuit reposant au cœur d’un paysage de lande fut abandonné en 1923. Ici, vous passerez devant une cabane démembrée entourée de réservoirs métalliques qui recueillaient l’huile de baleine du temps où la chasse aux cétacés battait son plein. Là, vous pourrez voir des crânes de morses et des tombes d’Inuits, révélant leur présence passée. Kivitoo connut sa période de gloire technologique dans les années 1950, avec l’installation d’une station radar américaine au sommet de la montagne surplombant les lieux.

      24 août 2017 – Arctic Bay

      24 août 2017 – Arctic Bay

      Arrivée 24/08/2017. Départ 24/08/2017.

      Sur la petite île d’Aulitiving, d’à peine 15 km de long sur 5  km de large, se trouve Arctic Harbor, à l’entrée de la baie Isabella. Haut lieu de la chasse à la baleine, ce petit port naturel protégé abrite encore quelques vestiges, notamment quelques tombes de baleiniers. Cette escale sera pour vous l’occasion d’effectuer une belle randonnée au cœur de la toundra arctique, et peut-être d’atteindre le point culminant de l’île, situé à 410 mètres d’altitude.

      24 août 2017 – Isabella Bay (Niginganiq)

      24 août 2017 – Isabella Bay (Niginganiq)

      Arrivée 24/08/2017. Départ 24/08/2017.

      Bienvenue au royaume des cétacés ! Ici, les adorateurs des géants de l’Arctique ne savent plus où donner de la tête. La baie Isabella fait en effet partie de la réserve nationale de faune de Ninginganiq, haut lieu d’observation des baleines boréales. Depuis votre navire, observez le somptueux ballet effectué par ces impressionnants mammifères. Avec des failles sous-marines de plus de 300 mètres de fond, la baie Isabella, située sur la côte nord-est de l'île de Baffin, attire les cétacés qui viennent s’y alimenter. Outre les baleines du Groenland, stars incontestables de ces lieux, la réserve Ninginganiq abrite également des phoques annelés, narvals, ours blancs, eiders à tête grise, mergules nains et fulmars boréals.

      25 août 2017 – Sam Ford Fjord

      25 août 2017 – Sam Ford Fjord

      Arrivée 25/08/2017. Départ 25/08/2017.

      Autour de vous : un paysage rude à la beauté spectaculaire, dans un silence que rien ne semble vouloir perturber. Vous êtes dans le fjord Sam Ford, sur la côte est de l’île de Baffin. Situé à seulement quelques kilomètres de la communauté inuit de Clyde River, ce fjord a des allures de bout du monde, comme seules les terres arctiques savent en délivrer. Depuis votre navire, laissez-vous éblouir par la série de vertigineuses falaises plongeant à pic dans les eaux du fjord. Ces murailles de roche d’une hauteur impressionnante, mondialement connues par les amateurs d’escalade, se reflètent dans les eaux du fjord, comme pour mieux renverser les perspectives et abolir les frontières entre terre et mer.

      26 août 2017 – Icy Arm Fjord

      26 août 2017 – Icy Arm Fjord

      Arrivée 26/08/2017. Départ 26/08/2017.

      La côte est de l’île de Baffin est une véritable dentelle de fjords. Parmi eux, au nord, se trouve le spectaculaire fjord Icy Arm. Au cours de votre navigation sur les lieux, laissez-vous éblouir par les immenses falaises qui s’élèvent parfois à plus de 1 000 mètres à la verticale. C’est ici le paradis du base jump (saut en parachute depuis le sommet des falaises). Lors de votre escale, vous aurez l’occasion de randonner au pied de ces montagnes et à l’intérieur des vallées glaciaires. De retour sur votre navire, ouvrez bien les yeux : vous aurez probablement la chance d’observer des mammifères marins tels que baleines, orques et même narvals.

      26 août 2017 – Baie de Feachem, Buchan Gulf, Nunavut

      26 août 2017 – Baie de Feachem, Buchan Gulf, Nunavut

      Arrivée 26/08/2017. Départ 26/08/2017.

      Après une navigation dans le Buchan Gulf, au cours de laquelle orques et narvals seront peut-être de la partie, vous débarquerez dans la baie de Feachem. Depuis une petite plage qui abrite des vestiges de maisons en tourbe, partez pour une randonnée au cœur de très beaux paysages. La majeure partie de la marche se déroule au sein d’une toundra magnifique, assez humide, pleine de lichens colorés, de minuscules saules arctiques, de pavots arctiques, de linaigrettes et de mousses souples donnant l’impression de marcher sur un doux matelas. Une fois au sommet d’une crête, profitez du très beau point de vue sur le glacier en contrebas. Fréquentée par les ours polaires, la baie de Feachem sert également de refuge à un grand nombre d’oiseaux.

      27 août 2017 – Beatrice Point

      27 août 2017 – Beatrice Point

      Arrivée 27/08/2017. Départ 27/08/2017.

      Située à l’entrée du haut Arctique canadien, complètement à l’est de l’île de Devon, cette étonnante presqu’île vous donnera l’occasion de découvrir un écosystème particulier et d’observer les glaciers provenant de la calotte de Devon. Lors de votre escale sur ces lieux, vous aurez aussi peut-être la chance de rencontrer des plaques de banquise descendant directement du pôle Nord, ainsi que la faune que l’on y trouve fréquemment.

      27 août 2017 – Ile de Coburg

      27 août 2017 – Ile de Coburg

      Arrivée 27/08/2017. Départ 27/08/2017.

      Au nord de la mer de Baffin, tout près de l’île d’Ellesmere, se cache un véritable paradis pour amateurs d’ornithologie. La petite île de Coburg est en effet une des aires de nidification d’oiseaux de mer les plus importantes de l’Arctique canadien. Les mouettes tridactyles, guillemots de Brünnich et fulmars boréals en ont fait leur lieu de prédilection. Recouverte à plus de 60 % de champs de glace et de glaciers, cette île présente un relief montagneux très accidenté. Outre les oiseaux, elle abrite également des ours polaires, morses, bélugas, narvals, phoques annelés et barbus. La réserve nationale de faune de Nirjutiqavvik, créée en 1995 dans le but de préserver ces espèces, englobe entièrement Coburg ainsi que ses eaux environnantes.

      28 août 2017 – Ile de Pim

      28 août 2017 – Ile de Pim

      Arrivée 28/08/2017. Départ 28/08/2017.

      L’île Pim, également nommée Skraeling Island, présente un intérêt historique tout à fait exceptionnel. C’est en effet ici que l’on découvrit, en 1978 et 1979, des artefacts d’origine européenne (donc viking), parmi plus d’une soixantaine de vestiges des cultures de Dorset et de Thulé : morceaux de cotte de mailles, rivets, maillons de chaîne… Ces artefacts, datés de 1270, sont peut-être le résultat de troc pratiqué par les Inuits, ce qui prouverait que les Vikings ont pu remonter jusqu’au détroit de Smith. Mais l’île Pim est également connue pour avoir abrité, durant l’hiver 1883-1884, les membres de l’expédition Greely. Ils s’y réfugièrent dans un abri de fortune : le Camp Clay, près du cap Sabine.

      28 août 2017 – Baie Alexandre

      28 août 2017 – Baie Alexandre

      Arrivée 28/08/2017. Départ 28/08/2017.

      La baie Alexandre est un passage étroit situé sur la péninsule de Johan, en terre d’Ellesmere. De 1953 à 1963, la police montée canadienne y a construit une station de police, considérée comme la plus au nord du monde. Toujours en place, elle est utilisée aujourd’hui occasionnellement par quelques scientifiques.

      29 août 2017 – Pole Nord Géomagnétique

      29 août 2017 – Pole Nord Géomagnétique

      Arrivée 29/08/2017. Départ 29/08/2017.

      Il existe trois sortes de pôles : magnétique, géographique et géomagnétique. Le pôle Nord géomagnétique, le moins connu de tous, est issu d’un modèle mathématique supposant que la Terre se comporte comme un dipôle magnétique parfait, ce qui n’est pas exact en réalité, les pôles magnétiques Nord et Sud et le centre de la Terre n’étant pas alignés. Ce modèle permet aux scientifiques de mieux appliquer les concepts physiques que l’on connaît. La position du pôle Nord géomagnétique est donc définie par calcul et change en permanence, suivant les mouvements du pôle Nord magnétique. En 1951, alors situé au Groenland par 78° 29’ N., et 68° 54’ O, il fut atteint par Jean Malaurie. Actuellement, il se trouve en terre d’Ellesmere.

      29 août 2017 – Ile Hans

      29 août 2017 – Ile Hans

      Arrivée 29/08/2017. Départ 29/08/2017.

      30 août 2017 – Ile Hans

      30 août 2017 – Ile Hans

      Arrivée 30/08/2017. Départ 30/08/2017.

      Bienvenue sur une île pour le moins particulière. Située entre le Groenland (rattaché au Danemark) et l’île d’Ellesmere (Canada), son appartenance est en effet sujette à controverse depuis 1973, lorsque les frontières maritimes du détroit de Nares furent tracées. Danemark et Canada se disputent encore aujourd’hui la possession de cet îlot qui n’a pourtant rien d’un eldorado. Ce minuscule bout de terre inhabité, recouvert de glace la majeure partie de l’année, n’est pas des plus hospitaliers. Pour protéger cette île qui pourrait faire à l’avenir l’objet d’exploitation pétrolière, un collectif a été monté, afin que chacun puisse se réclamer « habitant » de Hans, faisant ainsi passer les enjeux écologiques devant les intérêts financiers.

      30 août 2017 – Glacier Humboldt

      30 août 2017 – Glacier Humboldt

      Arrivée 30/08/2017. Départ 30/08/2017.

      Le Groenland est naturellement la terre des glaces éternelles. L’inlandsis qui recouvre la majeure partie de cette île boréale descend jusqu'à l'océan Arctique par de vastes glaciers, tous plus majestueux les uns que les autres. Le plus connu et surtout le plus spectaculaire d’entre eux est sans aucun doute le glacier Humboldt, le plus vaste glacier côtier de l’hémisphère nord avec un front glaciaire qui atteint pas moins de 110 km de large. Situé sur la côte nord-ouest du Groenland, il avance inexorablement vers la mer et vêle régulièrement de véritables cathédrales de glace, icebergs gigantesques qui se détachent et basculent dans l’océan glacé, souvent dans un grand fracas.

      31 août 2017 – Etah

      31 août 2017 – Etah

      Arrivée 31/08/2017. Départ 31/08/2017.

      Au nord de la région de Thulé, en pleine terre d’Inglefield, se trouve un ancien campement de chasse inuit, connu pour avoir été le point de départ de nombreuses expéditions européennes à la conquête du pôle Nord. Ici, à Etah, vous aurez la possibilité de découvrir des vestiges de maisons en tourbe de la civilisation de Thulé et de remonter la vallée pour une magnifique balade dans le haut Arctique groenlandais. Aujourd’hui, cette région représente toujours un territoire de chasse privilégié pour les Groenlandais ; il n’est pas rare d’y croiser des bœufs musqués.

      31 août 2017 – Siorapaluk

      31 août 2017 – Siorapaluk

      Arrivée 31/08/2017. Départ 31/08/2017.

      De petites maisons colorées, quelques barques à moteur tirées au sec sur la plage, une école, une épicerie, des chiens de traîneau : vous voilà arrivé à Siorapaluk, le village autochtone le plus au nord du Groenland. Avec sa petite cinquantaine d’habitants, cette bourgade tranquille rendue célèbre par Jean Malaurie dans son ouvrage Les Derniers Rois de Thulé vit au rythme de la nature. La chasse, la pêche et le tannage des peaux font ici partie du quotidien, comme dans bien d’autres villages inuit. Une escale authentique dans un lieu typique, où vous serez probablement accueilli par une joyeuse troupe d’enfants, toujours réjouis de recevoir de la visite.

      1 septembre 2017 – Cap York

      1 septembre 2017 – Cap York

      Arrivée 01/09/2017. Départ 01/09/2017.

      À quelques kilomètres à l’ouest de Savissivik, au Groenland, votre navire franchira le cap York, un lieu chargé d’histoire et marqué par la conquête du pôle Nord. C’est en effet ici, à la fin du XIXe siècle, que l’explorateur américain Robert Peary découvrit des fragments d’une des plus grosses météorites jamais trouvées à ce jour. Il les fit rapatrier aux États-Unis pour les revendre ensuite à un musée new-yorkais, où l’on peut toujours les observer. Malgré ses exploits contestés et une attitude parfois controversée vis-à-vis des populations inuit, un mémorial a été érigé en l’honneur de Robert Peary sur les hauteurs du cap York. Construit dans les années 1930, le monument est encore en place aujourd’hui.

      1 septembre 2017 – Savissivik

      1 septembre 2017 – Savissivik

      Arrivée 01/09/2017. Départ 01/09/2017.

      Il est des lieux magiques qui portent la beauté au-delà des mots… Savissivik, village inuit de moins d’une centaine d’âmes, en fait partie. Considéré à juste titre comme le plus grand cimetière à icebergs du Groenland, il offre un sublime spectacle. Lors de votre sortie en Zodiac®, vous naviguerez entre ces géants de glace échoués sur les hauts fonds. Une fois à terre, une randonnée pédestre vous permettra d’accéder à un point de vue époustouflant sur ces icebergs aux formes et aux couleurs d’une incroyable diversité, pour le plus grand plaisir des photographes. Très fréquentée par les ours, la baie de Savissivik est également connue pour avoir abrité une des plus grosses météorites au monde, déplacée ensuite dans un musée de New York.

      2 septembre 2017 – Kullorsuaq

      2 septembre 2017 – Kullorsuaq

      Arrivée 02/09/2017. Départ 02/09/2017.

      Bien au-delà du cercle polaire Arctique, dans les majestueux paysages du nord-ouest du Groenland, se trouve le village de Kullorsuaq, dernier bastion des chasseurs traditionnels groenlandais. Le véritable caractère du Groenland habite ici : de grandes étendues minérales, des montagnes somptueuses, d’impressionnants glaciers et surtout une population locale qui vit toujours de pêche et de chasse à l’ours ou au phoque. Pour ces hommes au rythme de vie austère, le respect de la nature et l’hospitalité sont des éléments essentiels. Lors de votre escale dans cette partie reculée du monde, partez à la rencontre de ces hommes chaleureux, artisans talentueux, cousant habilement les fourrures et les peaux des mammifères marins.

      3 septembre 2017 – Nuliarfik

      3 septembre 2017 – Nuliarfik

      Arrivée 03/09/2017. Départ 03/09/2017.

      Cette petite île perdue au nord de la baie d’Uummannaq, à la croisée de deux fjords, est souvent l’occasion d’une navigation somptueuse longeant les falaises verticales, au milieu d’icebergs dérivants. Situé non loin de Nugatsiaq, un des petits villages de la commune d’Uummannaq, Nuliarfik est un ancien village de la civilisation de Thulé. Lors de votre escale, vous aurez l’occasion de visiter les vestiges de maisons en tourbe. Puis partez en balade afin de prendre un peu d’altitude : vous pourrez ainsi observer, depuis un magnifique belvédère, ce très beau réseau de fjords encombrés d’icebergs.

      4 septembre 2017 – Ilulissat

      4 septembre 2017 – Ilulissat

      Arrivée 04/09/2017. Départ 04/09/2017.

      Au cœur de la célèbre baie de Disko, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, le fjord glacé d’Ilulissat offre un spectacle à la beauté presque irréelle, avec les plus gros icebergs de l’hémisphère nord. Véritables sculptures de glace aux couleurs translucides, ils poursuivent leur chemin éternel et semblent scintiller de mille feux. De leurs flancs se décrochent d’énormes morceaux de glace qui rejoignent inexorablement la mer. Tout près, vous découvrirez le village d’Ilulissat, principale curiosité de la région. Entouré de géants de glace, il présente un concentré unique de la vie traditionnelle en Arctique, avec ses maisons de bois multicolores, ses chiens de traîneau et ses tanneurs de peaux travaillant selon des méthodes ancestrales.

      5 septembre 2017 – Kangerlussuaq

      5 septembre 2017 – Kangerlussuaq

      Arrivée 05/09/2017. Départ 05/09/2017.

      6 septembre 2017▸5 septembre 2017 – Kangerlussuaq

      Kangerlussuaq

      Débarquement le 06/09/2017 à 07H00 .

      De 1941 à 1992, la ville de Kangerlussuaq, au Groenland, abritait une base militaire américaine. Son aéroport international en fait aujourd’hui un lieu de transit pour les voyageurs en quête d’aventure dans le Grand Nord. Située au nord du cercle polaire Arctique, cette ville est en effet le point de départ de magnifiques découvertes au cœur d’une nature sauvage. À quelques dizaines de kilomètres de là, il est en effet possible d’approcher la calotte glaciaire groenlandaise, la plus vaste formation de glace dans l'hémisphère Nord. Depuis Kangerlussuaq, admirez également les superbes paysages de toundra aux couleurs automnales, où lièvres arctiques, bœufs musqués, renards polaires, rennes, faucons et aigles ont élu domicile. 

      Formalités

      • Les informations ci-dessous sont valables uniquement pour les ressortissants français, belges ou suisses et sujettes à modification sans préavis. Veuillez vérifier auprès des autorités compétentes, les formalités obligatoires à l'entrée et la sortie des pays visités lors de votre voyage.

      • Passeport valable six (6) mois après votre date de retour. Il est fortement recommandé d'avoir au minimum deux pages vierges de tout tampon dans votre passeport. Une page avec des marques d'encre ou des tampons (même petits) ne peut être considérée comme une page blanche. Les passagers qui dévieraient du programme d'embarquement et de débarquement proposé, doivent impérativement se renseigner auprès des autorités compétentes pour connaître les formalités nécessaires à leur voyage.

      • Canada : Entrée par voie maritime - L'autorisation électronique de voyage (eTA) n'est pas nécessaire sur cette croisière

      Thème

      EXPÉDITION POLAIRE

      EXPÉDITION POLAIRE

      Explorer les régions extrêmes du globe en bénéficiant d’un confort et d’un service 5 étoiles : découvrez le concept unique des croisières d’expédition polaire PONANT.

      Un voyage d’expédition 5*

      Choisir une croisière d’expédition PONANT, c’est opter pour un état d’esprit : l’alliance de l’élégance et de l’authenticité, de l’exploration et du confort, de l’aventure et du raffinement… Confort de votre navire et de votre cabine, service personnalisé et attentionné, gastronomie raffinée : une ambiance bien particulière à laquelle nous veillons soigneusement. Au cœur des glaces de l’Arctique et de l’Antarctique, nos prestations 5 étoiles feront de votre croisière d’expédition une expérience inoubliable.

      PONANT, spécialiste des pôles

      Avec près de 20 années d’expérience en zones extrêmes, PONANT, n° 1 mondial des croisières polaires, est un véritable spécialiste des pôles. PONANT vous emmène dans les zones les plus reculées en toute sécurité : nos Commandants et nos équipages sont des professionnels formés à la navigation dans les glaces. Notre flotte de dernière génération possède les technologies les plus modernes pour assurer votre sécurité et le respect des zones visitées. La taille de nos navires permet d’arriver au plus près de zones difficiles d’accès, offrant une découverte privilégiée de sites préservés. Notre flexibilité permet de nous adapter aux surprises inhérentes aux itinéraires d’expédition.

      Des équipes d’expédition professionnelles, des activités variées

      Après des repérages sur le terrain, nos Chefs d’expédition et leurs équipes de guides naturalistes imaginent des itinéraires d’exception en zones polaires. Lors de la croisière, ils organisent au quotidien sorties et débarquements en zodiac et randonnées à terre pour côtoyer la nature et la faune sauvage au plus près. En Arctique et en Alaska, les liens privilégiés que nos équipes ont pu tisser avec les communautés locales vous permettent de comprendre et partager pour quelques heures la vie de ces peuples du Grand Nord. À bord, les guides naturalistes partagent leurs connaissances lors de conférences variées sur la faune, l’histoire des grandes explorations, la géologie et la climatologie…

      Informations importantes

      Sur les croisières « expéditions », les débarquements et sorties se font en zodiac®, souvent « pieds mouillés ». Des marches de niveau facile à plus « sportive » pourront aussi vous être proposées, accompagnées par vos guides naturalistes. Les escales, débarquements et sorties zodiac® dépendent des conditions météorologiques, de la position des glaces (pendant les croisières polaires), des vents et de l’état de la mer. Ces éléments peuvent à tout moment contraindre le Commandant à annuler, interrompre toute activité voire à modifier complètement l’itinéraire.


      Compte tenu du caractère exceptionnel de ces itinéraires, les escales sont données à titre indicatif. La route définitive sera confirmée par le Commandant du navire, avec pour prérogatives la qualité touristique mais aussi et surtout la sécurité des passagers. Sa décision sera conforme à celles des autorités locales et du pilote des glaces présent à bord durant la navigation en zone polaire et/ou isolée.


      Voyager vers les régions polaires / isolées est une expérience exaltante. La beauté brute et sauvage intacte offre une chance rare de découvrir des endroits où il y a peu de preuves de la présence humaine. Inévitablement, il y a des conséquences : compte tenu de l’éloignement de toute structure médicale complète, toute intervention médicale extérieure est le plus souvent aéroportée et extrêmement onéreuse. Sans couverture d’assurance, vous devrez supporter financièrement et immédiatement tous les frais des intervenants médicaux et les transports spéciaux à prévoir. Nous vous conseillons très fortement de souscrire une assurance complète et vous invitons à choisir avec soin votre contrat d’assurance annulation/assistance/rapatriement et ce particulièrement si vous vous assurez via votre carte de crédit. PONANT vous propose un nouveau contrat multirisque très complet.


       


      Recommandations vestimentaires :



      • Parka imperméable offerte à bord (uniquement pour les adultes) sur les dates de croisières expéditions comportant le logo « Parka Offerte »

      • Bottes montantes (jusqu’à la moitié du mollet minimum) en caoutchouc imperméable et semelles antidérapantes (pour les randonnés et visites sur terrains non aménagés, parfois instables, et pour pouvoir débarquer dans 20 centimètres d’eau glacée sans vous mouiller). Une location gratuite vous sera proposée à bord (uniquement pour les adultes) sur les dates de croisières expéditions comportant le logo « Bottes Offertes »

      • Pantalons souples : pantalon classique d’hiver, survêtement chaud en coton…

      • Sur-pantalon imperméable et coupe-vent - OBLIGATOIRES

      • La combinaison pantalon d’hiver et sur-pantalon étanche est idéale : l’imperméabilité et la souplesse des pantalons sont indispensables et impératives

      • Pull, sweat-shirt ou gilet polaire

      • Cache col et bonnet couvrant les oreilles en polaire (éviter les écharpes qui ne tiennent pas en place)

      • Gants souples et imperméables

      • Lunettes de soleil à fort indice protecteur

      • Spray anti-moustique

      • Bâtons de marche (fortement conseillés)

      Options à la carte

      1. Pendant votre croisière

        04/09/2017 – Survol du glacier en hélicoptère (2 heures)

        599.00 € **

        Plus d’infos

      Attention : les prix affichés au moment de votre commande peuvent être différents de ceux affichés dans le catalogue, ces derniers évoluent en effet en fonction de la disponibilité et des tarifs pratiqués en temps réel par les compagnies aériennes sélectionnées.
      Nous vous invitons à faire preuve de vigilance et à éviter de porter des objets de valeur lors de vos déplacements à l’étranger. Nous vous recommandons de consulter les conseils aux voyageurs sur le site de la Diplomatie Française et d’adapter votre comportement à la destination.
      Besoin d'informations ?